in

Zéro déchet dans la cuisine

De plus en plus de personnes sont intéressées par un mode de vie plus écologique. Pour y arriver, cela passe par la réduction des déchets produits au quotidien. Sachant que la quantité de plastique produit de façon annuelle dans le monde s’élève à 350 millions de tonnes avec 95 % qui sont non recyclables, on comprend l’urgence d’actions en ce sens. Pour le bien-être de la planète, chaque personne est apte à jouer un rôle clé dans la lutte contre les déchets plastiques. Découvrez via cet article comment réduire les déchets dans la cuisine.

FOCUS sur l’utilisation de bouteilles en plastique

La cuisine est le premier lieu de production de déchets dans un ménage. On compte les ordures ménagères, dont les restes d’aliments, les journaux et les bouteilles plastiques. Ces dernières ont une durée de vie de loin supérieure à la nôtre allant de 100 à 1000 ans, ce qui signifie qu’il y a peu de chance pour vous de voir vos déchets plastiques se décomposer. Tout ceci, alors qu’elles ne sont utilisées qu’une fois.

Pour réduire considérablement votre utilisation de bouteilles plastiques, privilégiez la consommation de l’eau du robinet qui est parfaitement potable, car elle est soumise à des normes strictes. Dans le cas où vous constatez un goût inhabituel, pensez à la purifier en vous procurant du charbon Binchotan. Il s’agit d’un charbon actif produit grâce au bois d’un chêne vert japonais. Il permet grâce à son pouvoir absorbant et filtrant de réduire le mauvais goût présent dans l’eau. Il réduit la présence du chlore dans l’eau et vient minéraliser celle-ci. Vous pouvez vous en procurer sur le site https://kyuke.fr qui donne aussi des informations sur son utilisation. Lorsque vous êtes chez vous, mettez votre charbon actif Binchotan dans une carafe d’eau pour la purifier. Pour vos sorties ou vos pique-niques, remplissez vos gourdes avec cette eau et vous évitez ainsi l’usage de bouteille plastique. Vous faites également des économies de cette façon, car les bouteilles d’eau en plastique coûtent 100 à 200 fois plus cher que l’eau de robinet.

Faites vos achats en vrac

Dans les supermarchés, les produits sont emballés parfois au-delà du raisonnable. En achetant en vrac, non seulement vous faites des économies, mais vous évitez les emballages qui deviennent des déchets chez vous. Vous participez ainsi à la réduction de la pollution et par ricochet à la protection de l’environnement.

Vous pouvez trouver tous les produits alimentaires en vrac dans les magasins bios. Si vous en avez l’opportunité, rendez-vous directement chez les producteurs. Les produits sont moins chers que dans les magasins. L’avantage avec ce mode d’achat est que vous vous procurez exactement la quantité dont vous avez besoin. Pour la conservation, servez-vous des bocaux pour stocker vos céréales, vos oléagineux et fruits séchés. Sinon, utilisez des sacs en tissu le temps de faire vos courses.

Évitez au maximum les accessoires jetables

Pour réduire les déchets dans votre cuisine, privilégiez les accessoires réutilisables. Au lieu des essuie-tout et papiers jetables, procurez-vous des torchons et des serviettes lavables. Utilisez des moules beurrés au lieu de papier cuisson. Faites en sorte de trouver à chaque accessoire plastique/jetable un équivalent, mais durable. Lors de vos courses, utilisez des paniers, des sacs en tissu ou en toile. Vous pouvez aisément les nettoyer ou les laver avec de l’eau et du savon. Une fois qu’ils sont séchés, ils seront comme neufs.

Concevez vos produits d’entretien vous-même

Vous n’avez pas besoin d’être chimiste ou de travailler dans un laboratoire pour concocter des produits de nettoyage. Munissez-vous de produits tels que le bicarbonate de soude, le vinaigre blanc et le savon Marseille qui peuvent remplacer les nettoyants vendus dans des bouteilles en plastique dans le commerce. Vous faites briller votre intérieur en plus d’économiser. Vous encombrez également moins vos placards avec les nombreux emballages.

Voilà de manière brève comment vous pouvez réduire l’utilisation de déchets dans votre cuisine. Vous participez à rendre la planète plus saine pour les générations futures, mais vous faites également des économies au quotidien. Au début, cela peut vous paraître complexe, mais au fil du temps ces gestes deviendront des habitudes.

Written by Popstraw

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Et s’il suffisait de se tourner vers la nature pour être heureux ?

Quels sont les droits des patients lors d’un essai clinique ?