in

Maîtrise des coûts énergétiques : quelles solutions ?

Gérer les charges de plusieurs logements n’est pas une chose facile. Avec la hausse du prix de l’énergie et l’exigence de confort de chaque ménage, on ne peut s’échapper à la hausse des charges énergétiques. Comment y remédier ? Voici les points à revoir pour minimiser les coûts énergétiques.

Coûts énergétiques : recenser toutes les charges et faire le bilan

En premier lieu, faites un recensement des charges mensuelles ou annuelles à payer par les copropriétaires. Ensuite, procédez à un bilan énergétique préalable.

Pour ce faire, des entreprises spécialisées telles que Trybatec proposent des conseils dans le domaine écologique et peuvent aider le syndicat de copropriété à optimiser l’énergie et mieux maîtriser les coûts. Une solution efficace qui vous offrira un gain de temps, d’énergie et d’argent. D’ailleurs, recenser les charges vous permettra de mettre à jour les contrats de l’immeuble ou d’exclure les contrats dont la prestation n’est plus nécessaire.

Par ailleurs, lors de l’assemblée générale des copropriétaires, vous pouvez proposer de basculer des services ponctuels vers un contrat par prestation. À cet effet, le coût de l’entretien général de l’immeuble peut être réduit.

Quant aux sources énergétiques, il est nécessaire de faire un bilan énergétique avant d’envisager des changements. Cela vous permet de savoir d’où provient la hausse. Et c’est ainsi que vous trouverez les solutions adéquates et pourrez ensuite faire appel à des professionnels.

En général, la hausse des charges énergétiques résulte du chauffage, de l’électricité et de l’eau, notamment sur l’entretien de l’ascenseur, la ventilation et les éclairages des parkings et des parties communes.

Réviser le système énergétique afin de maîtriser les coûts

Pour réduire de manière significative les charges en énergie, il faut effectuer un entretien complet du système énergétique. Cette étape suit celle du bilan énergétique et nécessite une révision bien cohérente. Voici ce que vous devrez savoir pour avoir des sources énergétiques économiques et écologiques.

Économies sur le chauffage

Le chauffage représente un tiers des charges totales. Il inclut l’eau chaude sanitaire et le gaz. Si la température normale d’une pièce est de 18°C, celle-ci varie de 20 à 21°C pour les logements en copropriété. Et pourtant, une réduction de température de 1°C peut entraîner une économie de 7 %.

Ainsi, sensibilisez les copropriétaires à réduire la température de la chaudière pendant la nuit. Sinon, vous pouvez également envisager de faire un entretien complet afin de diminuer la consommation.

Optimisation des isolants

La mauvaise qualité des isolants engendre le phénomène de la déperdition de chaleur et augmente considérablement le coût énergétique. Afin d’améliorer la consommation énergétique, il est conseillé de faire appel à un professionnel.

À savoir qu’une bonne isolation réduit de façon considérable la facture de chauffage. Pour ce faire, vous pouvez par exemple installer un triple-vitrage thermique ou effectuer une isolation des terrasses. Et puis, n’oubliez pas de remédier aux fuites d’eau non contrôlées.

Contrat sur une énergie abordable

La plateforme de l’Association des responsables de copropriété a négocié des tarifs réduits auprès des entreprises du secteur de l’énergie. Cela a permis à des immeubles de réaliser des économies énergétiques de 15 à 20 % par an.

Si vous vous engagez à ce type de contrat, vous pouvez profiter d’offres intéressantes et acheter éventuellement du gaz au meilleur prix.

Written by Popstraw

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez les nombreux avantages de la farine bio !

Quelques astuces pour bien dresser son chien !