in

Comment recycler la litière de son chat de manière écolo ?

Lorsqu’on est amoureux des chats, on devient naturellement un consommateur intelligent et responsable. Avec cette vision, on remarque assez vite que le chat consomme pas mal de litière. Le calcul sur l’année représente un véritable budget et cela amène une autre question, celle du recyclage. Et s’il était possible de réutiliser la litière pour d’autres tâches dans la maison ? Alors, plutôt que d’emballer la litière souillée et l’envoyer directement dans la poubelle, découvrons comment recycler la litière durablement.

Comment recycler de la litière usée ?

Lorsqu’on possède une litière issu de source durable comme les exemples cités ci-dessous, on peut envisager le recyclage de sa litière :

  • copeaux de papier,
  • copeaux de bois,
  • maïs,
  • blé,
  • écorces d’orange,
  • coquilles d’arachide,

Ces matières retiennent bien les mauvaises odeurs et sont assez absorbantes. Il s’agit de litière qui sont vraiment biodégradables et dont les félins raffolent généralement.

La limite de ce type de litière réside dans la capacité de compactage des granulés. Il est plus délicat de trouver une litière biodégradable adaptée lorsqu’on possède une litière autonettoyante, cependant certains modèles, comme celui présenté ici permet quand même de lier les deux aspects : gain de temps et écologie.

La litière du chat et le compost du jardin

Pour la partie compost, c’est très simple. Il suffit d’y déverser l’intégralité du contenu de la litière dans le bac à compost puis de suivre les étapes classiques en y ajoutant des feuilles mortes, de l’herbe coupée et autres déchets biodégradables. Laissez macérer l’ensemble pendant quelques semaines. Pour finir, récupérez le fond généralement via un tiroir et utilisez-le comme fertilisant ou engrais pour vos fleurs.

Les conseils pour bien s’y prendre avec le recyclage de la litière du chat :

Porter des gants

La première chose lorsqu’on souhaite composter de la litière de chat, c’est de s’équiper d’une paire de gants. Ils sont indispensables lorsqu’un être humain manipule des éléments qui ont été en contact direct avec de la litière souillée. Effectivement, un petit parasite présent naturellement dans les déjections des félins peut s’avérer être dangereux pour la santé. (femme enceinte et autres cas fragiles). Une bonne protection des mains permet de conserver à distance ce parasite nommé Toxoplasma gondii (à l’origine de la Toxoplasmose).

Tenir à l’écart les enfants

Pour la même raison, il faut faire attention à vos enfants qui jouent dans le jardin, il est préférable qu’ils fassent leurs trous ailleurs qu’à l’endroit où vous déversez le compost.

Utiliser le compost pour les fleurs

Et enfin, il est vivement déconseillé d’utiliser le compost obtenu avec les déchets issus de la litière dans une jardinière destinée à la production de légumes et de fruits. Vous pouvez uniquement utiliser ce fertilisant naturel pour vos fleurs, arbustes ou arbres.

Attention, toutes les litières ne peuvent pas être recyclées.

Effectivement, il faut être vigilant. Toutes les matières ne sont pas « biodégradables ». C’est le cas de la plupart des litières à base d’argile. De plus, au-delà de ne pas pouvoir être recyclées de manière naturelle, les litières en argile bentonite ont un impact carbone assez élevé. De part la méthode de production utilisée pour les fabriquer.

Cependant, il existe une astuce pour utiliser autrement de la litière en argile, comme s’en servir pour absorber de l’huile efficacement (huile moteur, engin de jardin, bicyclette…). Le pouvoir absorbant de la litière est très pratique.

Vous l’aurez compris, l’intérêt d’avoir une litière recyclable devient évident surtout lorsqu’on commence à bricoler dans le jardin et pour alimenter son parterre de fleurs avant le printemps. Et même la meilleure litière biodégradable dans laquelle votre chat aura fait des besoins sera utilisable à un seul endroit : le compost du jardin.

Written by Popstraw

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[Écotourisme] L’Islande, une destination naturelle idéale pour la randonnée !

Manger bio et pas cher ? Oui c’est possible !