in

Les problèmes intestinaux chez le chien

Mon compagnon peut être impacté par certains maux touchant l’appareil digestif. Dans ce genre de situation, il est vivement recommandé de consulter un vétérinaire. Certains symptômes doivent m’alerter. Voici comment repérer les troubles digestifs de mon animal.

Les symptômes des troubles digestifs

En général, les troubles gastro-intestinaux causent des douleurs et des inconforts plus ou moins importants pour le chien. Ces soucis peuvent être liés à un problème au niveau de l’estomac ou de l’intestin. Dans ce cas, il se peut que le ventre de mon chien gargouille. Les symptômes des troubles digestifs se présentent sous certaines formes : 

  • les régurgitations,
  • une baisse de l’appétit,
  • des vomissements,
  • des ballonnements,
  • une mauvaise haleine,
  • des diarrhées et des constipations,
  • un état de faiblesse.

Ces maux ne doivent pas être négligés. En effet, il est important que le chien voit son vétérinaire au plus vite, car s’il souffre d’un trouble digestif important, des complications peuvent survenir. Généralement, les troubles digestifs sont reliés à des soucis au niveau de l’œsophage, de l’estomac, des intestins, de la gueule, du foie, du pancréas, de la vésicule ou de la rate… 

La constipation et la diarrhée : deux maux à ne pas négliger

Ma boule de poils doit donc bénéficier d’une prise en charge adéquate et d’un diagnostic. Il est essentiel d’adopter les bons réflexes, notamment lorsqu’il y a constipation et des diarrhées. En effet, la constipation peut être causée par une alimentation trop pauvre en fibres. Dans ce cas, il faudra changer son régime alimentaire. Mon compagnon devra boire plus d’eau et consommer plus de fibres solubles. La constipation peut aussi être engendrée par la vieillesse, certains traumatismes, une infection, des troubles nerveux, un problème associé à la prostate, une tumeur, un dysfonctionnement endocrinien, présence d’un corps étranger, une pathologie touchant la moelle épinière. 

Les diarrhées peuvent être amenées par le stress, mais aussi par une alimentation non appropriée, un dysfonctionnement organique, une infection virale ou bactérienne, présence de parasites, une intoxication alimentaire ou un empoisonnement. Tout comme moi, mon compagnon peut aussi être sujet à la gastroentérite. Si c’est le cas, je verrai un changement de son état général ; faiblesse, vomissements, douleurs abdominales et diarrhées. Mon chien peut également souffrir d’une colite, d’une pancréatite, d’une occlusion intestinale, d’une torsion de l’estomac ou d’un problème de l’œsophage. Dans l’éventualité où je constate une modification de son transit intestinal, il vaut mieux prendre rendez-vous chez mon vétérinaire. 

Written by Popstraw

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conseils pour arrêter de fumer en utilisant le vapotage