in

Comment limiter l’arrosage pour un jardin plus vert ?

Pour garder un jardin bien vert tout au long de l’année, il est important de régulièrement l’arroser. Cette tâche peut toutefois se transformer en une véritable corvée en saison chaude, puisque vos plantes ont besoin de beaucoup plus d’eau en été. Prendre soin d’elles vous prendra alors beaucoup de temps et d’énergie, sauf si vous trouvez un système à mettre en place pour limiter votre intervention. En voici quelques-uns, sélectionnés par nos soins pour apporter autonomie et couleurs à votre jardin.

Installer une toile de paillage sur votre espace vert

Le réchauffement climatique prend de l’ampleur chaque année, ce qui entraîne une hausse générale des températures moyennes. Par conséquent, les printemps deviennent bien plus secs et la température du sol augmente souvent de plusieurs degrés. Pendant ces saisons, l’eau ne reste pas longtemps piégée et regagne vite l’atmosphère.

Pour maintenir l’humidité dans votre sol, vous pouvez installer une toile de paillage. De fait, l’utilité d’une toile de paillage se remarque particulièrement lorsqu’il s’agit de limiter l’évaporation de l’eau dans le sol parce qu’elle agit comme un obstacle à la lumière. Grâce à la température ambiante stable que vous parvenez à maintenir, vos plantes se développent plus vite, sans que vous ayez à augmenter la cadence de l’arrosage. De plus, si vous faites le choix d’un paillage organique, la toile enrichira votre sol grâce à sa riche composition pouvant faire office d’engrais.

En plus de constituer un obstacle à l’évaporation de l’eau dans votre sol, la toile va aussi empêcher le développement des mauvaises herbes. En recouvrant votre potager, elle lui offre une protection contre les champignons, les bactéries, et certains insectes. Le paillage aide aussi à limiter le tassement de la terre, lui permettant ainsi d’accueillir encore plus d’eau. Il s’agit des nombreux avantages qui viennent positionner cette solution comme l’une des meilleures pour entretenir votre jardin sans effort.

Placer un goutte-à-goutte à côté de votre plante

Si vous disposez d’un potager amateur et que vous avez de nombreuses bouteilles en plastique à disposition, la meilleure solution pour vous sera le goutte-à-goutte. C’est un dispositif à mettre en place pour apporter de l’eau à vos plants de manière régulière et en quantité suffisante. Pour ce faire, vous devez remplir périodiquement vos bouteilles d’eau et les équiper d’un embout goutteur à la place du bouchon. Vous devrez ensuite répéter le processus pour préparer autant de bouteilles que de plants à arroser.

Tout ce qu’il vous reste à faire, c’est de planter un bâton à la verticale à proximité de vos plants, puis de fixer la bouteille à l’envers sur ce bâton, à l’aide d’un fil notamment. Placez ensuite l’embout à la surface du sol et laissez le système goutteur faire son travail. Dans la plupart des cas, ce système est capable d’émettre à peu près une vingtaine de centilitres d’eau à l’heure. Vous avez même la possibilité d’ajuster le débit à votre convenance. Néanmoins, il faut souligner que pour une plantation de très petite taille, vous devriez pouvoir vous contenter d’une simple bouteille d’eau, munie d’un tuyau percé suivant un espacement régulier, à placer directement dans le sol pour distiller l’eau.

Poser des cuvettes au pied des grands arbres

Pour retenir l’eau de pluie ou d’arrosage dans votre jardin, vous avez aussi la possibilité d’y installer une cuvette hors-sol ou enterrée. Vous pouvez créer un système d’irrigation complet avec les cuves en y raccordant des tuyaux qui déposent directement l’eau au niveau des plantes. L’eau qui sera retenue va ainsi permettre d’arroser le jardin de façon autonome. Vous n’aurez qu’à remplir la cuvette de façon régulière ou laisser l’eau de pluie le faire.

Toutefois, enterrer une cuvette vous coûtera plus cher que d’installer une cuvette hors-sol. Avec cette dernière option, vous pouvez même réduire vos dépenses si vous avez deux ou trois grands arbres dans votre jardin. L’idée est de mettre une cuvette, dont le fond sera percé en plusieurs endroits, à proximité d’un arbuste ou au milieu de plusieurs plantes. Cependant, évitez de la placer trop proche de ces dernières, pour ne pas gêner leur développement.

Pour bien installer vos cuvettes hors-sol, munissez-vous d’une pelle et creusez sur 5 centimètres environ avant de placer chaque contenant. Remplissez ensuite chaque cuvette et laissez l’eau couler tout doucement vers le sol. Si elle s’écoule trop vite, vous pourrez en déduire que vous avez fait trop de trous sur le fond de la cuvette. Toutefois, si elle reste trop longtemps, la plante ne recevra pas assez d’eau pour grandir correctement. Vous devez donc trouver le juste milieu. Fiez-vous à votre expérience !

Contrôler l’humidité avec un humidimètre

Pour limiter l’arrosage de votre jardin, vous pouvez aussi vous fier aux résultats d’un humidimètre. Ce petit appareil vous permet de mesurer la présence d’eau dans le sol pour décider si vos plantes ont besoin d’être arrosées ou non. Si vous souhaitez y mettre les moyens, vous pouvez aussi acquérir un système d’arrosage automatique qui, couplé à un humidimètre, va arroser seulement si l’humidité dans le sol est trop faible. De la même façon, si vous associez un pluviomètre au système obtenu, vous lui donnerez encore plus d’autonomie.

Vous pouvez aussi installer d’autres types de systèmes entièrement indépendants dans votre jardin. Ils alimentent votre sol en fonction des résultats obtenus grâce aux indicateurs qu’ils mesurent (humidité du sol, température, etc.). Ainsi, vous aurez un espace vert qui limite l’arrosage de façon intelligente.

Biner votre sol pour le rendre plus perméable

Pour bien arroser votre jardin, il faudra veiller à ce que le sol soit bien drainé. Avec le temps, la terre se tasse généralement, ce qui finit par le rendre imperméable à l’eau. Dès lors, quand vous arrosez, l’eau ne parvient plus à s’infiltrer pour nourrir les plantes. Elle reste en surface et ruisselle jusqu’à s’évaporer complètement.

Vous devez donc entretenir le sol de votre jardin de manière régulière. Pour ce faire, munissez-vous d’une binette et raclez la surface du sol sur 2 cm de profondeur. Réalisez fréquemment cette opération pour vous assurer que votre sol reste bien drainé. Même si le binage vous demande des efforts physiques, ceux-ci sont ponctuels et ont comme avantage que l’arrosage de votre jardin sera efficace, peu importe la méthode utilisée.

Written by Popstraw

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Peau sèche et calcaire, mauvais ménage ?

Pourquoi changer son ancien système de chauffage ?